Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for the ‘recherche d’emploi’ Category

Je vois de plus en plus d’articles sur les possibilités qui s’offrent aux candidats en recherche d’emploi afin de se « vendre » mieux dans un contexte de Web 2.0. Et je me demande à quel point tout cela est vrai et, surtout, efficace.

Si on lit les évangélistes du Web 2.0, les bons candidats en recherche d’emploi devraient créer un blog dans lequel ils expriment leur talent. Le blog devient en quelque sorte un curriculum vitae dans la mesure où vous pouvez inviter un recruteur à lire votre blog en lui disant : « tu vois, je connais mon affaire et des gens viennent me lire, commentent, et trouvent mes propos solides. » C’est vrai. J’ai même entendu parler d’un jeune spécialiste du Web qui avait tout appris « sur le tas », donc sans dîplome, et qui a décroché un emploi de rêve grâce à son blog alors que son cv se retrouvait systématiquement sous la pile.

D’autres suggèrent de créer un vidéo dans lequel vous vous présentez en décrivant votre expertise et votre personnalité. La même chose peut être faite avec un podcast. Il y a même un startup à Montréal, Standoutjobs, qui mise beaucoup sur cette approche vidéo pour ré-inventer le recrutement. Cette approche a à mon avis l’avantage de présenter une image beaucoup plus complète que le document papier très impersonnel qu’on envoie par courriel.

Ces deux outils sont effectivement très puissants. Mais pour être moi-même dans un processus de recherche d’emploi, je peux vous dire que les recruteurs sont loins d’être prêts pour passer au recrutement 2.0 (que je vais tenter de définir dans un prochain billet). Encore une fois, les définisseurs de tendances sont loins devant la réalité. Surtout en ressources humaines, un domaine assez traditionnel merci. À moins que vous ne cherchiez seulement à travailler dans une entreprise 2.0 très avant-gardiste, monter votre blog et produire un vidéo ainsi qu’un posdcast risquent d’être inutile. D’autant plus que le blog demande beaucoup d’efforts avant de générer de l’achalandage. Bien entendu, si vous êtes un passionné ou que vous cherchez à travailler en tant que consultant qui passe d’un mandat à l’autre, ces outils sont très utiles.

La seule exigence incontournable en recherche d’emploi demeure le réseautage. Et c’est là que le Web 2.0 prend toute son utilité. Si vous n’êtes pas encore sur Linkedin ou Viadeo, même Facebook, en train de rassembler toutes vos connaissances dans un petit réseau professionnel, vous manquez le bateau royalement. Le networking sera toujours à la base des opportunités professionnelles, maintenant qu’il est optimisé dans le Web 2.0, qu’attendez-vous? À la limite, si j’étais recruteur et que je vous verrais absent du social networking, je me poserais des questions sur votre capacité à suivre les tendances sociales.

En conclusion, vous devrez toujours couvrir les bases en recherche d’emploi. Ce qui veut dire que votre cv doit être efficace, votre lettre de présentation aussi. Vous devez également performer en entrevue et savoir faire vos suivis.

Read Full Post »

J’ai une entrevue ce matin. Je trouve donc à propos de publier un petit article de conseils sur la performance en entrevue, ce sera utile pour moi aussi! Par expérience, je trouve que trop se préparer peut parfois rendre le processus très stressant. Mais ça dépend de vous. Dans mon cas, je me prépare toujours un document contenant les sections suivantes :

  1. Tous les points pertinents concernant mon expérience en relation avec le poste;
  2. Mes qualités que je veux faire ressortir selon celles qui sont énoncées dans la description du poste, pas nécessairement les mêmes car ça fait trop évident et pas sincères;
  3. Mes défauts (genre de qualités maquillées) car cette question revient encore chez certains recruteurs traditionnels;
  4. Mes réalisations reliées au poste;
  5. Des idées ou suggestions;
  6. Mes questions pour l’employeur qu’on va me demander de poser si je ne cafouille pas trop.

De façon générale, il faut faire ses devoirs. Lire le site de l’employeur pour bien comprendre son domaine d’affaires et aussi vérifier dans l’actualité si des nouvelles récentes sont importantes.

Comme de plus en plus de recruteurs tendent à se montrer créatifs en entrevue et même tenter de surprendre les candidats avec des questions un peu déstabilisantes, je crois qu’il est presque plus important de se préparer mentalement. Oui les questions d’experiences et de connaissances techniques doivent être couvertes, mais votre personnalité est également sous évaluation.

Voilà pourquoi il faut être détendu, dégager de bonnes vibrations sans pour autant tomber dans l’extrême du trop confortable. Je suis persuadé qu’au moins 50% de l’entrevue est une question de « connection » entre vous et le recruteur. soyez sogné dans votre présentation sans paraître trop crispé ou inconfortable.

L’objectif principal de votre performance devrait être de bien expliquer comment vos réalisations passées font de vous le candidat idéal et comment votre personnalité va vous permettre de bien performer dans ce nouveau poste.

Évidement, il faut savoir qui vous allez rencontrer. si vous devez passer une étape RH avant de discuter avec l’éventuel patron, ça devrait impacter votre approche car vous en êtes à passer un examen technique, une pré-valisation.

Finalement, je vous suggère la lecture de ces trois articles :

Read Full Post »

Voici une traduction rapide d’un article intéressant trouvé sur ITWorld Canada concernant les expertises les plus en demandes chez les employeurs TI. L’identification de ces 10 expertises est fondée sur les besoins les plus fondamentaux dans les entreprises au niveau des projets informatiques et une analyse du futur économique quant aux tendances et nouvelles technologies. Si vous êtes en réflexion sur votre carrière informatique, cette liste pourrait vous être utile. En plus de maîtriser ces aspects techniques, une bonne compréhension du domaine d’affaires de l’employeur rend un candidat encore plus attrayant pour les employeurs.

  1. Maîtrise des technologies touchant au wireless et tout ce qui a trait à la mobilité;
  2. La virtualisation, pas seulement pour les serveurs, mais aussi pour l’entreposage et même le desktop;
  3. La sécurité, la demande est croissante, surtout dans les industries aux données sensibles;
  4. L’expertise en réseaux est toujours en demande, même en croissance;
  5. Le déploiement d’applications devient toujours plus complexe, ceux qui s’y connaissent attirent l’attention;
  6. Le Web 2.0 n’est pas seulement un buzz word, c’est aussi une tendance que les entreprises choisissent et ils cherchent de bons développeurs;
  7. Les bons analystes d’afaires qui savent gérer les questions technologiques en fonction des stratégies d’affaires ont un bel avenir;
  8. La gestion des bases de données demeure une expertise recherchée;
  9. Le Business Intelligence est plus important que jamais;
  10. L’ouverture d’esprit afin de faciliter la prise en considération des multiples technologies qui sont en place dans les entreprises est aussi un facteur de plus en plus important pour les recruteurs.

J’ajouterais à cette liste tous les « soft skills », les qualités interpersonnelles qui vont prendre de l’importance à mesure que les informaticiens interagissent avec les gens d’affaires dans le but de rendre le département TI plus stratégique et en ligne avec les objectifs corporatifs.

Finalement, si vous pouvez maintenir cette position illustrée plus bas, je crois qu’un employeur devrait sérieusement vous considérer :

Read Full Post »

De plus en plus, les travailleurs en recherche d’emploi doivent penser à leur réputation sur le Web car les employeurs minimalement allumés font maintenant des recherches et peuvent trouver des informations à votre sujet qui vous disqualifieront comme candidat à embaucher. Si vous avez un blog, une page Facebook ou MySpace, des contributions sur des forums, un compte Linkedin ou Viadeo, vous avez une réputation en ligne. Soyez vigilents!

Mais maintenant que les candidats on un excellent rapport de force vu la demande excessive de travailleurs qualifiés, il est temps d’inverser les rôles : faites vos recherches sur un futur employeur avant d’accepter une offre. C’est simple, rapide et ça pourrait vous éviter une mauvaise décision.

Ce sur quoi vous devriez faire votre recherche :

  • l’entreprise;
  • l’équipe de direction;
  • les gens qui vont ont passé en entrevue;
  • les futurs collègues;
  • le chasseur de tête s’il y en a eu un.

Ce que vous devriez rechercher :

  • des commentaires personnels ou professionnels
  • des profils dans les réseaux sociaux
  • des photos
  • des plaintes de clients ou d’employés
  • des nouvelles ou des entrevues
  • des informations sur la situation financière de l’entreprise

Après cette recherche, si vous n’avez rien déterrer de juteux, vous pourrez accepter l’offre ou poursuivre les démarches. Au contraire, si vous faites des trouvailles d’importance, vous aurez à prendre plusieurs décisions. Est-ce suffisant pour arrêter le processus ou poser des questions plus directes. Et si vous stoppez le processus, voulez-vous expliquer ou non votre motivation.

Read Full Post »

Je suis parfaitement d’accord avec Forrester, les principaux sites d’emplois ne font pas un travail exceptionnel. La plupart se contentent d’affciher les psotes un peu n’importe comment, de donner quelques conseils et de vous envoyer des emails concernant des postes vacants qui n’ont rien à voir avec votre profil professionnel. C’est pourquoi on voit de plus en plus de nouvelles approches sur le Web qui offrent des démarches plus intéressantes.

D’un autre côté, je comprends moins bien les employeurs de ne pas mettre un peu plus d’efforts sur leur site Web corporatif. Ne savent-ils pas que les travailleurs en recherche d’emploi vont systématiquement aller visiter leur site en espérant d’y trouver une explication des merveilleuses conditions de travail qu’ils pourraient avoir?

Dans les deux cas, employeurs et sites d’emplois, on est loin du Web 2.0. Dans un contexte de pénurie de main d’oeuvre, une telle réalité décevante me laisse un peu perplexe.

Voici une citation de l’article que je vous recommande :

« Common problems across all industries including missing content and functions, flawed navigation flows, illegible text and poor use of space, as well as poor error handling and missing privacy and security policies. According to Forrester, companies need to design career sites with the user in mind and begin revamping by first fixing problems that inhibit site usability. »

Read Full Post »

Je ne suis pas un fan des articles de liens qui ne font que diriger le lecteur vers un autre site ou blog pour aller retrouver de l’information. Mais il arrive parfois que le contenu soit là, prêt à être utilisé et qu’il soit inutile de faire autrement que guider les gens vers une bonne source d’information. C’est le cas pour cette section du site du Journal du Net où on retrouve des textes portant sur ce que je considère être 7 éléments de base de la recherche d’emploi.

Trop de bons candidats se lancent en recherche d’emploi sans couvrir la base. C’est une erreur grave. Pour un informaticien, ce serait un peu comme commencer à coder sans un minimum d’analyse. Le résultat ne se sera pas bon. Comme vous allez passer beaucoup de temps au travail, aussi bien en prendre un peu pour réfléchir et vous donner les outils pour bien réussir. Sinon de moins bons candidats que vous auront les meilleurs postes.

Voici les 7 éléments de base à couvrir dans votre stratégie de vente de vous-même auprès des recruteurs, avec les liens appropriés. Une fois que vous maîtriserez ces éléments, vos efforts de recherche seront beaucoup plus efficaces. Mais si je parle des éléments de base, c’est pour signifier qu’il s’agit de mécanique ou des outils sans lesquels vos efforts risquent d’échouer. Il y a d’autres éléments plus fondamentaux sur lesquels je vais me pencher prochainement comme bien réfléchir à vos objectifs personnels, analyser les tendance du marché, etc… :

  1. Analyser les offres d’emplois
  2. Rédiger un bon CV
  3. Rédiger de bonnes lettres de présentation
  4. Profiter des chasseurs de tête
  5. Performer en entrevue
  6. Poser les bonnes questions
  7. Faire le suivi après l’entrevue

Read Full Post »

Le graphique ci-dessus donne un aperçu de la durée moyenne de recherche d’emploi pour un nouveau travailleur. Si vous êtes en recherche d’emploi en informatique, surtout si vous commencez votre carrière, il n’est pas mauvais de vous informer et bien connaître les tendances en terme de demande du côté des employeurs. Une visite rapide des principaux sites d’emplois comme Jobboom, Monster et Workipolis pourra vous donner une bonne idée des principales expertises recherchées par les employeurs.

Mais il y a encore mieux, Techno Compétences et Jobboom publient chaque mois des tableaux qui indiquent les tendances en affiche de postes et donnent le classement des postes les plus en demande en informatique au Québec. Ces tableaux que je reproduis ci-dessous pourraient vous être utiles pour cibler votre perfectionnement :

Read Full Post »

Older Posts »