Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘Dilbert’

Quel est le dernier, quel sera le prochain? J’aime bien le Web 3.0. Ou suis-je déjà en retard? Un prospect nous posait récement des questions sur le Web 3.0 et franchement je me suis donné la peine de chercher. En creusant un peu, je me suis rendu compte qu’il ne savait pas trop de quoi il en retournait, mais il en voulait.

Voilà pourquoi j’aime bien cette blague sur les nouveaux paradigmes. De toute façons, les concepts sont lancés par tellement de gans ces jours-ci qu’on s’y perd. Je sens même une certaine réaction des informaticiens qui ont parfois envie de rire quand un nouveau commence à lancer des buzzwords un peu n’importe comment

Publicités

Read Full Post »

Quel est ce vieux dicton : pour tuer un homme, offre-lui un travail dans lequel il ne fait rien? Je vous laisse trouver la bonne formule, de toute façon on comprend le sens et je suis obligé d’être en accord. Une journée par ci par là de procrastination intensive ne fait de mal à personne. En réalité, c’est le fait de pouvoir le faire sans grande conséquence qui est plaisant. C’est un signe que le boulot n’est pas trop stressant.

Mais sur une longue période de temps? C’est dangeureux. Je vois souvent des projets informatiques qui sont mis sur la glace et des informaticiens qui piétinent. En peu de temps, ça commence à chialer, médire, critiquer, broyer du noir … et quitter.

Read Full Post »

Je me demande parfois si le principe de Peter se manifeste ailleurs aussi clairement que dans le domaine informatique. Car il me semble que le dépassement face aux nouvelles technologies et approches en développement informatique ainsi qu’en infrastructures y est défitivement plus fréquent. En plus, le fait que des informaticiens gravissent les échelons de la hiérarchie tout simplement parce qu’ils commencent à grisonner donne souvent des résultats inquiétants.

Il sera intéressant de suivre la situation avec l’arrivée de la génération Y qui cherche dans leurs patrons des leaders humains, des coachs et des exemples. Les Y sont nettement plus exigeants que la génération qui les a précédé. Et comme ils ont l’embarras du choix dans les emplois qu’ils choisissent, parions que les patrons en plein principe de Peter vont en baver…

Read Full Post »

J’ai failli vous faire un lien vers un vidéoclip qui se moque des geeks, mais franchement je trouve ça trop méchant. De plus, ça ajoute aux stéréotypes qui courent à propos des informaticiens qui seraient tous des nerds marginaux. Si vous êtes en informatique, vous savez que les généralisations ne sont plus possibles car les informaticiens sont aussi diversifiés que les autres professionnels. Quoiqu’on continue de parler des comptables aux bas bruns. Comme quoi les stéréotypes ont la vie dure.

Un autre élément qui joue en faveur de la diversité des personnalité en informatique est la quantité d’origines culturelles ou de provenances géographiques qu’on y retrouve. L’informatique est vraiment devenu multiculturel. Malgré tout, je trouve ces blagues de Dilbert très drôles. Faut pouvoir en rire un peu…

Read Full Post »

Vive le sarcasme! En fait, je ne sais pas si les entreprises se soucient vraiment de la santé de leurs employés, mais elles sont de plus en plus nombreuses à faciliser les choses pour ceux qui veulent trouver un équilibre entre le travail et leur condition physique. Que ce soit en payant une partie des frais d’inscription aux activités sportives ou en mettant un gym à la disposition des employés sur les lieux mêmes du travail, les options sont nombreuses.

À l’opposé, il est parfois très difficile de se mettre en forme en travaillant. Chez un de mes employeurs, la tendance pour les meetings à 13h étant une obsession … souvent après un meeting qui s’était terminée à midi pile. Pas facile de courir au gym et revenir pour 13h!

Read Full Post »

Ça fait maintenant plus de 25 ans que je travaille (j’ai commencé jeune!) et j’ai eu la (mal)chance de connaître plusieurs domaines et employeurs, donc plusieurs collègues. Et bien que je sois une personne extrêment agréable (!), je dois avouer que tolérer certains de mes collègues a toujours été pour moi le plus grand défi. Certains parce qu’ils étaient tout simplement déplaisants, voire même détestables. Mais la plupart parce qu’ils avaient des problèmes socio-affectifs allant de légers à graves. Encore aujourd’hui, j’ai de la difficulté à ne pas ressentir une certaine pitié envers certaines personnes qui s’y prennent tellement mal au niveau de leur relations interpersonnelles.

La constante pour moi à travers toutes ces expériences a toujours été l’humour et l’absurde. Tourner des situations déprimantes en situations burlesques m’a permis d’alléger les choses et ne pas devenir complètement fou. C’est là qu’un personnage comme Dilbert a sa pleine valeur puisqu’il prend ces personnes socialement mésadaptées et nous les rend presque sympathiques. Le pire est que ce n’est pas toujours caricatural! Ne me dîtes pas que vous n’avez aucun collègue qui ressemble un peu aux personnages de Dilbert…

Read Full Post »