Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘recrutement’

Je ne crois pas que ce vidéo d’une parodie de Vista en soit nécessairement la meilleure preuve, mais il représente une bonne occasion de parler de cette tendace très prononcée des entreprises TI de se donner un visage très humain, en particulier dans leurs efforts de recrutement. Tout ça est peut-être inspiré par Mac qui a toujours bien joué cette carte. Mais c’est peut-être aussi un effort stratégique pour recruter des informaticiens plus jeunes qui ne sont pas attirés par une image corporative veston-cravate.

À propos de cet exemple, Vincent Abry souligne que c’est peut-être Microsoft qui a produit le tout. Je trouve l’idée intéressante, surtout si elle prend un aspect viral. En effet, si tout le monde se dit que Microsoft est capable de se ridiculiser et de ne pas se prendre au sérieux, ça donne à l’entreprise un visage tellement plus humain.

Voici le clip après lequel je vous copie celui d’une boîte TI aux USA qui représente illustre très bien ce que je veux dire quand je parle d’un recrutement humain. Attendez-vous à davantage d’offres d’emplois de la sorte, ou du moins à des efforts marketing réfléchis pour communiquer un message similaire. Seuls les vieux dynosaures que je n’oserai pas nommer ici vont continuer d’offrir la même image très sobre. Parions que très peu de jeunes geeks talentueux vont envoyer leur cv pour y travailler!

Publicités

Read Full Post »

C’est lisant le blog de Michelle Blanc que j’ai appris l’existence de BluechipExpert. J’ai surtout appris que cette initiative pour recruter des candidats de hauts niveau semble plutôt défaillante et prend des tournures de spam et d’utilisation non permise des contacts personnels pour solliciter les professionnels. Comme j’avais parlé ici de cooptation à la Jobmeeters et de la rémunération des travailleurs qui réfèrent des candidats aux entreprises qui embauchent, je trouve l’idée du recrutement pyramidal assez intéressante.

Mais comme dans tout ce qui se veut Web 2.0, la transparence est de mise et à ce niveau, Bluechipexpert ne gagnera pas de prix. Je vous copie plus bas le seul texte disponible sur leur site qui explique ce qu’il font, du moins tant que je ne me suis pas abonné et franchement il me faudrait plus d’informations pour que je passe cette étape. Avouez que ce n’est pas clairement expliqué.

Car en principe, je n’aurais rien contre l’idée de référer un contact pour un poste si je sais que ce dernier est à la recherche d’un nouvel emploi. Je n’ai rien non plus contre l’idée que cela me rapporte des sous. Et si jamais le contact que j’ai référé réfère lui-même par la suite un contact et que cela nous rapporte des sous, je n’ai rien contre. Oui, c’est pyramidal, mais c’est quelque chose qui se fait déjà dans la pratique des chercheurs de tête sans que cela ne profite aux travailleurs. Qui ne s’est jamais fait appelé par un head hunter qui lui demande s’il connaîtrait pas quelqu’un qui…

Voici le texte de présentation de Bluechipexpert :

Blue Chip Expert is an efficient marketplace where hiring managers can easily find and hire the highest caliber experts, specialists and professionals for full-time or contract-based work.

How Blue Chip Expert works:

Blue Chip Expert brings together a broad community of top-caliber professionals and specialists that are ready to engage in new career opportunities. By using proprietary classification systems and advanced technologies to evaluate matches against the membership or top-caliber professionals, Blue Chip Expert can more quickly identify the ideal professional for any assignment.

Blue Chip Expert is a full service agency. We bring the best of the web and personal service to quickly match candidates and hiring managers. Our rates are industry competitive and you are under no obligation until you have decided to hire a Blue Chip Expert.

Choosing Your role:

1. Professional. When registering as a professional or « Expert » you are signing up someone who is either looking for work or is interested in learning of new opportunities. Blue Chip Expert will contact you about opportunities and it is at your discretion to acknowledge interest or not.

2. Hiring Manager. In the role of a Hiring Manager you are someone who is looking to hire great talent. Blue Chip Expert’s exclusive membership of top-caliber talent is at your disposal. Blue Chip Expert’s search application combined with detailed profiling for each member brings the best matches for your search.

3. Networker. When signing up as a Networker you know hiring managers and/or experts that you would like to refer to the Blue Chip Expert network.

Read Full Post »

Ceux qui lisent le blogue régulièrement savent déjà que je ne suis pas un fan des « chasseurs de tête » dont la mission principale est de combler les besoins de leurs clients du côté des entreprises, pas nécessairement d’aider les travailleurs à trouver l’emploi parfait. À la limite, si le client-employeur a mauvaise réputation au niveau des conditions générales de travail, on peut toujours mentir aux candidats en espérant qu’il demeure à l’emploi assez longtemps pour toucher la commission (entre 15 et 20% du salaire). D’accord, j’exagère peut-être un peu…

Mais disons que ça explique pourquoi je pense que dans un contexte de pénurie de main d’oeuvre, les travailleurs auront peut-être le choix de faire leur recherche d’emploi autrement. J’espère que le réseautage sera une des options priorisées. Quand on y pense, beaucoup d’opportunités d’emploi sont communiquées par les gens qu’on connaît. De cette façon, il est plus facile de savoir les vraie choses concernant un employeur potentiel.

Voilà pourquoi je pense que des sites à la Web 2.0 du genre de Jobmeeters ont une chance de réussir. Le concept est simple, les emplois sont affichés et monsieur tout le monde peut toucher la commission en proposant le candidat qui sera recruté. On court-circuite ainsi le chasseur de tête et on se retrouve avec une multitude de chasseurs de primes qui obtiennent une commission moins élevée. La clé de la réussitew pour les employeurs est le nombre de chasseurs de primes qui cherchent le bon candidat. Car contrairement aux chasseurs de tête, les employeurs n’ont pas la certitude que quelqu’un cherche activement.

Le site est bien monté et j’adore le slogan : « Le talent prend le pouvoir ». Les primes sont clairement indiquée dans l’offre d’emploi, avec un classement des offres les mieux primées ainsi que les offres récentes. Techcrunh France en avait fait une bonne présentation ici au moment de l’introduction de la nouvelle version il y a presqu’un an.

Idéalement, les candidats devraient pouvoir se présentés eux-mêmes et obtenir la prime quand c’est possible…

J’aimerais bien voir la même chose au Québec!

Read Full Post »

Si le nouveau monde l’emploi qui se définit déjà sur une toile de fonds de pénurie de main d’oeuvre sépcialisé se réalise vraiment, NotchUp représente une initiative vraiment en ligne avec les scénarios les plus optimistes du point de vue des employés.

En effet, ce nouveau site Web américain vise à permettre aux chercheurs d’emploi de se faire payer pour le simple fait de passer une entrevue. Sur le site, les candidats peuvent accepter une invitation à passer une entrevue selon le prix proposé par l’employeur … ou faire une contre-offre. Avouez que c’est assez agressif comme approche. Je ne sais pas si la dynamique de l’offre et la demande est autant à l’avantage des travailleurs, j’ai besoin d’encore un peu de temps pour « digérer » le concept.

J’ai beaucoup de difficulté à envisager une telle approche dans les efforts de recrutement de l’entreprise pour laquelle je travaille. Idéalement, je me dis que des efforts à l’interne pour rendre l’entreprise plus invitante aux candidats me semble une meilleure alternative. Dans le cas des entreprises qui sont prêtes à payer pour faire passer des entrevues, le message envoyé aux employés déjà en place est assez ambivalent…

Read Full Post »

Je crois qu’il y plusieurs informaticiens qui recherchent des emplois qui ne sont pas du genre « 9 à 5 dans une banque ». Loin de moi l’intention de généraliser ou stéréotyper trop les environnements de travail des banques, mais en général il s’agit d’endroits plus conservateurs et probablement un peu moins adaptés à la réalité des jeunes informaticiens de la génération Y.

C’est dans ce sens que StanoutJobs vient vraiment répondre à un besoin en offrant une manière différente de recruter à des entreprises qui veulent se présenter autrement que ce qui se retrouve sur les sites traditionnels d’emplois tels que Jobboom, Monster ou workopolis. Si vous consultez les offres d’emplois ici, vous verrez que les descriptions de poste sont souvent elles-mêmes très créatives.  En voici un extrait :

L’Internet n’est pas un camion. C’est un réseau complexe de tout plein de logiciels mystérieux, d’équipement dispendieux et de garde-robe protégés par des systèmes d’alarme à sécurité maximale. Akoha et Standout Jobs ont besoin d’un professionnel qui saura manier nos technologies de fine pointe pour le bien être de l’humanité.

Le site semble attirer surtout des opportunités d’emploi en TI. Je me demande si d’autres domaines professionnels vont adhérer. Aussi, StandoutJobs offre la possibilité aux recruteurs de présenter un vidéo, ce qui est très intéressant pour pour les candidats qui souhaitent mieux connaître l’entreprise avant d’entreprendre une démarche pour y obtenir un emploi. Un exemple se retrouve ici.

Je trouve que la mission de StandoutJobs est parfaitement en accord avec l’évolution du monde du travail et la façon dont les employeurs devront se présenter pour attirer de bons candidats. J’espère vraiment que ce stratup sera un succès, les fondateurs me semblent très dynamiques. Après quelques semaines d’activité, il y a déjà un nombre intéressant d’emplois affichés, un peu partout en Amérique du nord. Je vais suivre l’évolution du site pour valider si de plus en plus d’entreprises saisissent cette opportunité d’innover dans leurs efforts de recrutement.

Read Full Post »

reseauxsociaux.jpg

Les innovateurs du monde du travail que sont les gars de Standoutjobs nous communiquent sur leur blog leur opinion selon laquelle la croissance du recrutement effectué via les réseaux sociaux comme Linkedin va bientôt susciter la création d’une nouvelle carrière : recruteur en réseaux sociaux. Bien que je sois parfaitement en accord avec eux concernant l’aspect très stratégique de l’intégration des réseaux sociaux dans les pratiques de recrutement, je suis un peu moins convaincu que les entreprises vont effectivement comprendre l’importance de ce phénomène et « avoir la religion » pour débloquer un budget et créer un tel poste au sein de leur organisation. Mais en informatique ainsi que dans les domaines plus techniques, j’im l’impression que le social networking va jouer un rôle vraiment crucial et permettre à certains recruteurs de se créer un réseau de contact facilitant l’identification des meilleurs candidats. Le réseau social va représenter un avantage évident.

Si je suis un peu sceptique quant à la vision des entreprises sur les aspects entourant le web 2.0 c’est qu’encore récemment Forrester nous rappelait que le Web 2.0 est très peu utilisé par le monde corporatif et pour la plupart des compagnies ça ne figure même pas dans les plans. Qu’en est-il dans un domaine aussi conservateur que les ressources humaines? Je n’ose même pas y penser même si je travaille en ce moment pour aider mon employeur à prendre ce virage et mieux recruter. Je vous ferai part du résultat de mes démarches. Entretemps, jetez un coup d’oeil à ce tableau et vous comprendrez pourquoi j’ai des doutes :


Mais l’article publié sur le blog de Standoutjobs contient une réflexion que j’adore : recruter et faire du marketing sont deux choses intereliées. Et dans un monde de pénurie de main d’oeuvre, le rapprochement marketing-recrutement risque de s’imposer. Dans ce sens, les spécialistes des réseaux sociaux risquent effectivement de pouvoir se tailler une place de choix dans les département de ressources humaines qui tenteront désespérément de rattraper leur retard. Comme ils le disent : « The sooner companies realize that recruiting is marketing, and social media/networking/blogging are great forms of marketing, the sooner companies will be able to take more control of their recruiting and generate better results.« 

Read Full Post »

universite_laval.gif


Je trouve cette initiative de l’université Laval très pertinente :

 Conférence sur le recrutement

À la demande générale, le Service de placement lance sa toute nouvelle conférence interactive gratuite pour employeurs : Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur la génération Y.

Ce déjeuner rencontre vous permet de démystifier et de découvrir la vision, les besoins et les attentes des étudiants et des diplômés universitaires. C’est un moment privilégié de faire le point sur les relations entre employeurs et relève. C’est aussi l’occasion d’en savoir plus sur les pratiques gagnantes pour recruter et fidéliser les nouveaux talents appartenant à la génération Y.

Assistez à cette rencontre et vous aurez la chance de :

  • mieux connaître la relève universitaire;
  • identifier les stratégies de recrutement qui répondent à vos besoins;
  • partager des préoccupations communes et des solutions potentielles avec d’autres employeurs;
  • échanger avec des spécialistes en recrutement et profiter de leur expertise.

Au plaisir de vous y voir et de réseauter avec vous!

Partout au Québec !

Cette activité est présentée un peu partout au cours de l’année. Voici les prochaines dates :

  • 25 mars à Lévis
  • 8 avril à Saint-Georges de Beauce
  • 22 avril à Québec

Si vous désirez assister à l’une ou l’autre de ces rencontres, veuillez communiquer avec nous par téléphone au 418 656-3575. Faites vite ! Les places sont limitées!

Read Full Post »

Older Posts »